Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

lundi 31 janvier 2011

THE " SAINT GERMAIN DES PRES"

Selon la légende, alors que l'empereur Shen Nung faisait bouillir de l'eau à l'abri d'un arbre pour se désaltérer, une légère brise agita les branches et détacha quelques feuilles. Elles se mêlèrent à l'eau et lui donnèrent une couleur et un parfum délicat. L'empereur y goûta, s'en délecta et en repris. L'arbre était un théier sauvage : le thé était né...





J'ai découvert ce matin chez Caroline un thé délicieux "Saint Germain des Prés" du Palais des thés.

C'est un mélange de Wu-Long , Formose et de thé noir de Chine relevé par des parfums de châtaigne et de violette ... et ce qui est totalement réussi c'est l'harmonie entre les deux !

vendredi 28 janvier 2011

L ILE PENOTTE AUX SABLES D' OLONNE (1)








Une journée aux Sables d'Olonne c'est bien sûr retrouver Chaissac au Musée de L'Abbaye Sainte-Croix mais aussi partir à la découverte d'un quartier piétonnier, pittoresque et bien sympathique qui porte un nom d'île.


C'est "l'île Penotte", où l'on entre par la rue Travot , la rue du Palais ou la rue Trompeuse .

" Ce qui fait la renommée de "l'Île Penotte", ce sont, au milieu des roses trémières, les façades ornées de mosaïques de coquillages réalisées par celle qu´on nomme la «Dame aux coquillages», Danièle Arnaud-Aubin.
Depuis 1997, grâce à la bienveillance de ses voisins, l'autorisation de la Municipalité et l'aval de l'Architecte des Bâtiments de France, Dan', comme la nomment ses amis, multiplie les fresques sur tous les murs avoisinants.
Elle les réalise avec des coquillages du cru ( bulots et bigorneaux, huîtres, palourdes, coquilles Saint-Jacques, moules) et des coquillages exotiques(comme des nacres ramenées de lointains voyages)" peut- on lire sur le site de l'artiste  .






Nous sommes passés par les ruelles "tarabicotées, tourniquantes et tournicotantes" et c'est par la rue Trompeuse que nous avons abordé l'Ile Penotte.

Autour des plaques des rues s'épanouissent des fleurs, veillent des chouettes de coquillages.

Décorées aussi les portes et leurs linteaux, les murs et les boîtes à lettres .

Ces fresques de coquillages racontent des contes fantastiques (Nosferatu), des contes de fées et évoquent la mythologie (Méduse, Ulysse et ses sirènes, l'Hydre de Lerne ).

Tout un bestiaire s'agite en ces lieux (mouette, chauve-souris, chouette, phénix, toucan, chat, papillon, roussette, coq, tortue, scorpion, lézard, rat, singe, otarie, hippocampe, lotte, dauphins, pieuvre ...) mais aussi des fleurs, des bouquets, des soleils, des bateaux, des phares...


Chacune des créations s'enrichit des rêves, des voyages de la Dame aux coquillages .

D'Asie, de Polynésie, d'Egypte elle a rapporté des thèmes nouveaux, en Espagne elle a été charmée par Gaudi et au Mexique par Frida Kahlo .








Le site de la Dame aux coquillages :

http://www.ile-penotte-lessablesdolonne.com/

Moi ce qui m'a émue en visitant son site c'est d'apprendre qu'avec ses fresques elle essaye d'effacer la nostalgie ressentie lors de la destruction de la maison d'Hippolyte Massé (ce marin de la Chaume avait entièrement décoré de coquillages la façade de sa demeure).







D'autres photos sur :



L'île Penotte
85119 Les Sables d'Olonne

jeudi 27 janvier 2011

DIB KASMI ET LE NOM DES GENS



J'évoquais hier les 2011 raisons d'aller voir " LE NOM DES GENS "et j'écrivais " et puis il y a une autre raison ...mais de celle ci je reparlerai demain !"
Voilà j'ai été conquise par le personnage du père de Bahia .....et par les peintures proposées dans le film.
J'ai attendu le générique et espéré un nom : DIB KASMI .
Et c'est là que pour moi ce nom est devenu une belle rencontre, j'ai contacté ce peintre (persuadée qu'il avait été choisi par hasard par le réalisateur ).
C' est en regardant des interviews que j'ai compris qu'il était le père de Bahia Kasmi (cela me parait évident aujourd'hui mais ... je ne suis pas très logique !) :

http://www.youtube.com/watch?v=huICf7QJAL4



DIB KASMI a eu la gentillesse de répondre à mes questions et de m'envoyer des photos de ses tableaux.
J'aime les couleurs de certains, le côté mystique et évanescent des autres, la profondeur des regards .
Quand je plonge dans ses tableaux j'ai l'impression de partir très loin, dans des rêves enfouis .
Je suis comme happée par des ondes positives et projetée dans un monde meilleur .

Ce fut un coup de coeur et je suis fière et heureuse de présenter DIB KASMI aujourd'hui sur Les Grigris, heureuse aussi de son regard bienveillant sur mon blog, sur celui d'Apolline et sur celui d'Héléne .

DIB KASMI aime Klee, Modigliani et Corot, il pense que l'art existe pour apaiser les souffrances, il est plus sensible aux contacts qu'à une quelconque reconnaissance et pourtant moi je rêve d'une exposition à Paris, Toulouse, Reims ou ailleurs , une exposition qui permettrait de faire connaître ce peintre rencontré au détour d'un film ...

DIB KASMI est pour moi le peintre de la sérénité !




Et mon tableau préféré ...


mercredi 26 janvier 2011

LE NOM DES GENS DE MICHEL LECLERC




Les raisons qui poussent à aller voir un film ne sont pas toujours raisonnables !

Pour "Le nom des gens" j'avoue avoir été séduite par la bande annonce et puis j'adore les couples improbables et atypiques et celui que forment Jacques Gamblin et Sara Forestier l'est tout particulièrement .

Je suis donc allée au cinéma ... ce soir là, j'ai ri et souri en regardant ce film revigorant, grave (par les sujets évoqués - mariage blanc, immigration, port du voile, politique sécuritaire ou pédophilie, l'identité, la mémoire, l'héritage des enfants) et léger .

" L’histoire de Bahia ,qui a pris l’habitude de coucher avec des militants de droite pour les convertir à sa cause, jusqu’à ce qu’elle rencontre Arthur Martin , scientifique, spécialiste des maladies des oiseaux et jospiniste convaincu, a en effet de quoi vous enchanter, quelles que soient vos opinions politiques. "



J'ai passé un heureux moment et c'est en regardant les critiques en rentrant à la maison que j'ai compris que le bonheur apporté par ce film était largement partagé .

Depuis ce film a été nominé pour les Césars 2011 (meilleur scénario original, meilleure actrice, meilleur acteur, meilleur film ) !

" Un film qui va faire du bien " "Une grande bouffée de liberté" -

"Une véritable perle" "Un feu d'artifice d'humour"

" Un festival de répliques hilarantes"

"Une comédie délectable et hilarante " " Un film attachant"

"La comédie la plus déjantée et la plus originale de l'automne"

" A ne pas manquer" "Une comédie intelligente et vitaminée"

" Ironie, drôlerie et audace : un cocktail inventif et enthousiasmant "

" des moments de pure folie, de générosité , un film aussi ébouriffant par sa drôlerie que par son intelligence."

Je ne vous donnerai pas 2011 raisons d'aller voir LE NOM DES GENS, en voici cependant quelques unes :

* " Sara Forestier c'est un coup de vent, une déflagration, une révolution, elle a un punch irrésistible, elle casse la baraque dans cette comédie politique jouissive à la Woody Allen où Lionel Jospin passe une tête pour se moquer de lui-même ".


* " cette comédie politico-romantique est un réjouissant remède au cynisme, au désengagement et à l'individualisme"

* des dialogues savoureux et émouvants

* " Le Nom des gens n'hésite pas à nous proposer une romance aussi originale que folle ; en guise de trame un scénario inventif et drôle .Le scénario est, dès le début, étincelant de trouvailles. Jusqu’au bout, cette inventivité tout-terrain prend à contre-pied les attentes du spectateur. "

* à cause ou pour les secrets de famille . On se prend à aimer tendrement les parents de Bahia et d'Arthur ...

* Des acteurs impeccables ... " Dans le rôle du papa de Sara, Zinedine Soualem, homme à tout faire, rafistoleur en chef et toujours dévoué à son prochain, cultive un talent de peintre qu’il passe son temps à minimiser. Ce personnage est d’une incroyable vérité et fait basculer le cœur des spectateurs. " Moi j'ai craqué !


" Si l'on ajoute à tout cela que chaque situation, malgré une part volontairement assumée de caricature, s'appuie sur une écriture dialoguée aussi drôle que décapante et une inventivité dans la mise en scène qui convoque aussi bien Johnnie To pour la représentation des multiples personnalités que le meilleur des comédies anglo-saxonnes transgressives, alors on ne peut que saluer le film réalisé par Michel Leclerc et coécrit avec sa compagne, Baya Kasmi, et chaudement le recommander ! "


Le film est en partie autobiographique pour ses auteurs, l'humour en plus. Michel Leclerc témoigne : "C'est la raison pour laquelle je fais de la comédie : cela me semble la seule manière élégante de parler de son nombril en évitant de tomber dedans".

* et puis il y a une autre raison ...mais de celle ci je reparlerai demain !

* Je vais maintenant essayer de voir le film réalisé en 2006 par Michel Leclerc : "J’invente rien".



* Je vous propose de visionner le court métrage de Baya Kasmi " j'aurais pu être une pute " et de voter pour lui si vous l'aimez ( dépéchez vous c'est possible jusqu'au 30 janvier !):



http://www.lemonde.fr/cinema/visuel/2011/01/13/elisez-votre-court-metrage-favori_1465240_3476.html

(le chargement est un peu long mais cela vaut la peine !)



http://www.allocine.fr/film/anecdote_gen_cfilm=172167.html

J'ajoute un lien vers une critique trés agréable à lire d'Adrien Gombeaud (parue dans Positif en décembre 2010 ) trouvée sur le blog de Michel Leclerc "Les bidules et les trucs de M.L." :

http://www.jetevoisvenir.fr/category/baya-et-michel/

mardi 25 janvier 2011

VOEUX D'AMIS ......2011

Comme tous les ans le plaisir de mettre en ligne les voeux reçus !
* PHILIPPE







*CHRISTINE
Tous mes voeux pour cette nouvelle année !
Qu'elle soit riche de projets et d'amitiés!

http://images.christinedb.fr/

* JEAN-CHRISTOPHE





* MICHEL













* JEAN-MICHEL









* FRANÇOIS vous souhaite une année 2011... extraordinaire !
C'est le moment de s'inventer un futur de plaisirs, et de petits bonheurs à partager.