Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

jeudi 30 mars 2017

GHYSLAINE ET SYLVAIN STAELENS FOREVER

" Les sculptures de Ghyslaine et Sylvain Staëlens n'ont peur ni de la pénombre ni de la lumière .
Comme leurs créateurs, elles ont l'expérience des deux . Elles oscillent entre brume, clair-obscur et clarté en toute impunité . Elles sont expressionnistes et pourtant elles soutiennent élégamment tout regard critique. Elles sont mystiques, elles ne sont pas excentriques.Elles sont créées consciemment pour aller peupler une mystérieuse forêt. Sous un soleil gris, elles se fondent avec les grains de poussière, la lumière couleur de miel et les sourds bavardages des vieux arbres. Elles peuvent être impétueuses, elles peuvent être méditatives, elles sont toujours énigmatiques."

Randall Morris



















" Les sculptures des Staëlens viennent de la forêt et des volcans . C'est comme si elles avaient été constituées au hasard d'une rafale de vent qui en aurait rassemblé les bribes éparpillées, et s'étaient rassemblées en une population mystique et atemporelle . Ce sont des guerriers et des Gitans, des guérisseuses et des sorcières, des totems et des gardiens qui exhibent ce qui constitue leur esprit "amulettique": les racines, le métal, les herbes et les pierres volcaniques".

Randall Morris








 IZABELLA ET LES GRIGRIS DE SOPHIE

IZABELLA SUR ART MAJEUR

RETROUVEZ IZABELLA SUR FACEBOOK

LES STAELENS ET LES GRIGRIS

LE SITE DES STAELENS

LES STAELENS SUR FACEBOOK

(cliquer sur les liens)




mercredi 29 mars 2017

GHYSLAINE ET SYLVAIN STAELENS FOREVER

Chaque visite chez GHYSLAINE ET SYLVAIN STAELENS est l'occasion de nouveaux plaisirs, de nouvelles découvertes, de nouveaux émerveillements !
Voici quelques photos de notre Périple 2016, d'un mois de septembre ensoleillé  et pour accompagner ces photos des extraits de textes du bel ouvrage qui leur est consacré ....


" Nous n'avons jamais cherché la sculpture. C'est la sculpture qui nous a trouvés." 













" Leurs passeurs, guerriers, cavaliers, sont des médiateurs au regard chargé de toutes les passions de l'âme. La condition humaine devient mystérieuse et moins basique. Le connu et l'inconnu s'y côtoient à l'envi au gré de sensations et d'émotions physiques et psychiques qui relient l'homme à ses vrais instincts, en symbiose avec la nature, la matière et l'esprit."

Nadine Servant









" Les Staëlens ne glanent pas en ville. Ils hantent les forêts del'Auvergne. Promeneurs infatigables et solitaires, au  regard attentif et précis, le temps d'une cueillette d'éléments aux formes infinies.
Cette réserve inépuisable de vestiges végétaux est le point de départ d'une longue métamorphose. Dans tout rameau, un oeil vous regarde, dans toute racine, une bouche souffle un murmure ou expulse le silence d'un cri . Chaque brindille est porteuse d'une tension, d'une énergie qu'eux seuls savent capter. Ils détectent la vitalité intime de ce qui est au sol pour donner naissance à leur progéniture. "

Jean-Michel Chesné





 IZABELLA ET LES GRIGRIS DE SOPHIE

IZABELLA SUR ART MAJEUR

RETROUVEZ IZABELLA SUR FACEBOOK

LES STAELENS ET LES GRIGRIS

LE SITE DES STAELENS

LES STAELENS SUR FACEBOOK

(cliquer sur les liens)




mardi 28 mars 2017

"LES SINGULIERS DE L'ART" AU MANOIR DES RENAUDIERES A CARQUEFOU

 Je suis repartie conquise (encore une fois bravo à Chantal Giteau pour cette nouvelle exposition ! ) du Manoir des Renaudières. 

J'avais, mille fois hélas, manqué le vernissage du 4 mars avec la présence des artistes, de mes amis d'Art Brut, de la présidente des " Amis de l’œuvre de l'Abbé Fouré" Joëlle Jouneau  et la projection de deux films exceptionnels : " L'homme de granit" le documentaire de Frédéric Daudier et Olivier Gouix et " La Dame de Saint-Lunaire" d'Agathe Oléron (présente elle aussi ce jour là).

Le Manoir des Renaudières accueille donc 6 artistes singuliers que j'aime particulièrement : Bernard Briantais, Claudine Goux, Gilles Manéro, Paskal Tirmant et Serge Paillard et une artiste de moi inconnue mais découverte avec plaisir  : Chloé Cottalorda et son étonnant travail sur verre en noir et blanc.

Ces artistes travaillent différentes techniques sur des supports variés (bois, papier, ardoise, carton, verre ..) , abordent différents univers mais encore une fois il y a une belle unité et une réelle harmonie dans ces œuvres choisies par Chantal Giteau avec amitié et professionnalisme, dans ce bouquet final puisque Chantal partira en retraite fin juin.

Du théâtre d'objet, à la sculpture en carton en passant par la peinture sur verre, au dessin sur ardoise, des techniques atypiques avec une plongée en Patatonie ( je ne me lasse pas du travail de Serge Paillard découvert à Laval),  dans le monde du cirque (les roulottes voyageuses de Paskal Tirmant), Gilles Manero, lui, a choisi de mettre sous globes ses pièces montées et Claudine Goux donnent à voir des emballages sublimés et magnifiés, rouges, plein de vie (monstres cachés, figures mythologiques..) et de virtuosité . Quant à Bernard Briantais il présente des "personnages cabossés et burlesques, des "clochards célestes", des êtres drôles ou inquiétants, pitoyables et sublimes" et ceci sur ardoise "pour retrouver la magie de ce qui se créé et de ce qui s'efface".


En ce dimanche 26 mars  étaient présents Bernard Briantais qui proposait ses remarquables mises en scène sur ardoises et Paskal Tirmant
 Paskal a fait une belle démonstration de son arche de Noé entièrement et remarquablement démontable, pleine de surprises et de détails subtils, de poésie et de mystère, de petits tiroirs et de parchemins, de trésors cachés et d'anachronismes jubilatoires. 














 


 " Je raconte en grisaille...
C'est un travail du dévoilement, de la mise à nu ou au contraire de la dissimulation d'une intimité que je cueille avec empressement ... 
Mes grisailles sont les fruits gourmands de ma consommation boulimique du monde."
Chloé Cottalorda





 

 

 


" Entrons dans un monde clos, non clos de murs mais clos de verre. 
Entrons dans une bulle de songe où les navires de carton attendent leurs océans. 
Pénétrons dans l'esprit de Gilles Manero. "
Anne Billon 



 



" Ce que Paskal aime avant tout, c'est imaginer et réaliser de petites sculptures sur le théme du voyage, réel ou imaginaire, mais qui toujours puissent donner à rêver. Il souhaite profondément que chacune de ses créations ait un caractère poétique et apporte du rêve à ceux et celles qui les découvriront ".


 




 " Ces personnages, tout cabossés et burlesques sont-ils une vision exacerbée des exclus qui survivent aux marges de notre société ? 
Sans doute, mais cette scénographie de clochards drôles ou inquiétants, pitoyables et sublimes, nous interroge sur ce que nous sommes." 
Pascale Hullein 






" A l'automne 2002 Serge Paillard entama un cycle de dessins noirs et blancs réalisés à l'encre et consacrés aux pommes de terre. 
Pour l'artiste, ces représentations sont des icônes, des images sacrées" .
Patrice Repusseau



 

 


" Cette nouvelle exposition nous fait découvrir un autre pan de l’œuvre de Claudine Goux. Je veux parler de ses "Cartons rouges" ! Il ne s'agit pas bien sûr pour elle de sonner la fin de la récréation mais plutôt le début de nouvelles (re)créations. Depuis longtemps elle dessine sur les différentes faces de petites boites en carton.
Mais voilà que depuis quelques années, d'un "dessin extérieur", elle est passée à un "dessin intérieur". En effet, elle ouvre ses boites, les déploie, obtenant ainsi des supports aux formes insolites qui l'animent". 
Michel Leroux


Jusqu'au 2 avril 2017
les mercredis, samedis et dimanches de 14h à 18h ou sur RDV
Accueil de groupe sur réservation. Accès handicapé.
Visite accompagnée tous les premiers dimanches du mois
Contact : Direction de l’Action Culturelle – Ville de Carquefou
02.28.22.24.40 culture@mairie-carquefou.fr

 LES GRIGRIS DE SOPHIE ET CARQUEFOU

 CLAUDINE GOUX ET LES GRIGRIS DE SOPHIE

 PASKAL TIRMANT ET LES GRIGRIS DE SOPHIE 

(cliquer)



 Paskal Tirmant démontant son arche devant nos yeux ravis