Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs … mais c’est aussi un blog !

Les Grigris de Sophie ce sont bien sûr des broches, des colliers et des sacs …

Mais c’est aussi un blog ! Un blog dans lequel je parle de CEUX et de CE que j’aime …
HHHHHHHHHHHHHHHHHHHH
Vous trouverez ici des artistes, des lieux insolites, des recettes, des films, des expositions, des musiques, des spectacles, des photographies d’amis ….
Tout ce qui rend la vie meilleure, tout ce qui rend ma vie meilleure !

.......................................................................................
........................................................................................
........................................................................................
.........................................................................................

jeudi 30 juin 2011

PETITS TRESORS RUE DE L'UNIVERSITE !

Petits bonheurs miraculeux.... j'ai découvert un jour sur facebook des petits visages et  une adresse ...
Je suis allée rue de l'Université et une dame charmante m'a laissée  voir ces sculptures de craie.
Je n'en connais pas l'auteur et serais heureuse de mettre un nom sur ces visages ...








mardi 28 juin 2011

MURIEL CERF A GORODKA

Le beau visage de MURIEL CERF sur ce tableau de PIERRE SHASMOUKINE ...
et ce texte écrit par Pierre en 1985 :




Pour moi
Muriel CERF est une fée et une affameuse
Si je m'échoue sur les plages d'une île déserte
je cherche avant tout autour de moi
tout ce qui peut paraître utile à ma survie :
bananes, vieux clous, bouteilles de bordeaux ....
Et puis du coin de l'oeil
j'aperçois à demi enfoui,
un de ces coffres de pirates,
cuir et grosses fourrures...
Bien sûr je vais soulever le couvercle.
Ce coffre, c'est Muriel Cerf, sa vie, ses oeuvres.
Le coffre ouvert, tout me saute à la figure :
images, bijoux, mélodies, formes, sang, couleurs, étoffes, lumières ...
Ça éblouit, ça cliquetille, ça se tortille langoureux,
ça captive, ça nous fait farfouiller .
Mais comme avant tout j'ai faim, soif et froid sur cette île,
je voudrais bien refermer ce coffre
et m'éloigner à la recherche de l'utile.
Mais, voilà, ce n'est pas possible,
et je crois bien que je vais rester là devant
assis, hypnotisé,
et peut-être mourir de faim ...

Gorodka (Sur 2 hectares), 3 parcours-nature, 8 galeries, 5 ateliers, plus de 500 œuvres ..
La Canéda
24200 Sarlat la Canéda
05 53 31 02 00
( Sur le GPS j'ai tapé place Marguerite Duras, c'est une petite place pas très loin du site et une aide supplémentaire)

lundi 27 juin 2011

ENVIE D'ART FRAIS CE 26 JUIN 2011

Il a fait beau ce week end des 25 et 26 juin et les visiteurs (nombreux !) se sont régalés des oeuvres de
 Marianne Dewelle, Sandrine Kram, Eric Lemaître , Véronique Barré, Maximilien Epinat,  Bismil 18 bis rue Léon Blum à Reims .










 



* " ENVIE D'ART FRAIS " et les Grigris de Sophie :


http://enviedartfrais.e-monsite.com/

dimanche 26 juin 2011

POLE KA ET ......

C'est à Reims en plein centre ville, près du cinéma Opéra et cela réjouit le coeur des passants !








http://poleka.fr/

samedi 25 juin 2011

LA FETE DU CINEMA DU 25 JUIN AU 1 er JUILLET 2011 !

Voilà commence aujourd'hui un de mes nombreux bonheurs annuels !

Une place achetée donne droit à un pass qui permet ensuite pendant une semaine de voir tous les films que l'on veut au prix de 3 euros.

Une superbe occasion de découvrir toutes les nouveautés mais aussi les films toujours à l'affiche !


Moi je vais aller voir :
* BALADA TRISTE
* OMAR M'A TUER
* PATER
* LE CHAT DU RABBIN
* L'AFFAIRE RACHEL SINGER

Car j'ai déjà vu :
* UNE SÉPARATION
* THE TREE OF LIFE
* TOUS LES SOLEILS
* MINUIT A PARIS
* LE GAMIN AU VÉLO



BNP Paribas prolonge l'opération du 2 au 8 juillet !




http://www.feteducinema.com/

vendredi 24 juin 2011

LES 25 ET 26 JUIN "ENVIE D'ART FRAIS" A REIMS ?

Sept artistes sauvages vous invitent à un trekking artistique hors-piste dans leurs jardins et ateliers pour vous faire découvrir leurs créations : papier sculpté, acrylique, aquarelle, encre, photo, pierre, terre …







" L'idée a germé dans l'esprit de deux amies : Marianne Dewelle et Sandrine Kram, qui, toutes deux, sculptent. « Nous avions envie d'exposer nos œuvres chez nos invités, nos amis, nos collègues. » Ils ont contacté d'autres artistes. « On a voulu faire une exposition hors des circuits conventionnels. On est allés vers une solution simple : on va faire ça chez soi !"
 Une « envie d'art frais »…

  * Marianne Dewelle se définit elle-même comme « modeleuse ».
Elle travaille la terre, plus ou moins noircie, cuite, patinée, cirée, parfois recouverte d'engobes colorés, pour en tirer des créatures aux formes étranges.

* Eric Lemaître est photographe, et a un attrait particulier pour le noir et blanc.

Le visiteur pourra admirer aussi les « papiers sculptés » de Véronique Barré.
Maximilien Epinat peint sur toile papier, à l'acrylique ou à l'encre, des animaux, principalement des oiseaux, porteurs de messages ou d'émotions humaines.
« J'invente l'histoire de mes visages au fur et à mesure qu'ils se modèlent », confie Vassil qui aimerait que les visiteurs inventent eux aussi une histoire à ses créations.


* Bismil, peintre et musicien, fait se rapprocher les deux arts, dans des encres et des aquarelles dont le travail d'écriture joue lui aussi sur le rythme.

Des blocs de pierre, taillés directement à la hache par Sandrine Kram, naissent des silhouettes épurées, primitives et contemporaines à la fois. Toutes ces œuvres vont se croiser et se rencontrer, pour une conversation impromptue à travers ce « melting-pot » de créations, suspendues aux arbres ou posées çà et là, par des artistes qui vont investir les lieux pour en faire un endroit exceptionnel et un peu magique…

LES 25 ET 26 JUIN de 10 à 22 heures au 18 bis, rue Léon-Blum à Reims .


http://enviedartfrais.e-monsite.com/

http://www.lunion.presse.fr/article/culture-et-loisirs/pour-sept-artistes-une-envie-%C2%AB-dart-frais-%C2%BB

http://kram.perso.sfr.fr/

jeudi 23 juin 2011

DERNIER JOUR POUR ANISH KAPOOR CE MERCREDI 23 JUIN 2011 !









Anish Kapoor

Monumenta 2011, Nef du Grand Palais,
Avenue Winston Churchill, 75008 Paris

de 10h à minuit  ce jeudi 23 juin 2011 !

* ANISH KAPOOR ET LES GRIGRIS :

http://lesgrigrisdesophie.blogspot.com/2011/06/anish-kapoor-au-grand-palais.html




Anne-Marie L. a vu et aimé un remarquable documentaire de Heinz Peter Schwerfel le lundi 6 juin 2011 sur Arte (durée 52 minutes) :
" Le monde selon Kapoor" fascinant portrait d'Anish Kapoor, sculpteur en quête de formes nouvelles.

" Magicien pluriculturel, ingénieur de l'impossible, le sculpteur Anish Kapoor aime les défis artistiques et techniques, telle l'énorme structure gonflable avec laquelle il compte investir le Grand Palais lors de l'exposition Monumenta 2011. Né en Inde mais vivant depuis les années 1970 en Angleterre, ce sculpteur exerce aussi à travers ses oeuvres d'étonnants pouvoirs enchanteurs. Ses énormes miroirs capturent les nuages et ses miniatures en pigments sculptent magnifiquement la couleur. Critique d'art et cinéaste, Heinz Peter Schwerfel réalise depuis 1985 des portraits filmés d'artistes (Georg Baselitz, Rebecca Horn, Alex Katz, Annette Messager...) primés dans de nombreux festivals. Dans ce documentaire, il a suivi l'artiste dans son travail et ses nombreuses pérégrinations, de ses ateliers londoniens à Chicago et Naples, où il a réalisé des installations permanentes, en passant par les expositions de Bilbao, Mumbai et Delhi. Au cours de nombreux entretiens, l'artiste explique sa quête perpétuelle de formes nouvelles, toujours bouleversantes, et sa vision du processus de création... "Pour moi, l'atelier est un lieu d'expérimentation, déclare-t-il. Il vaut mieux essayer des idées aussi vite que possible et échouer, si tel est le cas. Je pense qu'un processus continuel d'excavation est à l'oeuvre : c'est une démarche archéologique."


*** Ne manquez pas et enregistrez la rediffusion du 6 juillet à 5 heures   !
(et si par chance vous trouvez par la suite le lien , envoyez le moi !)


* De belles photos chez Elfi :

http://elf2mani.blogspot.com/2011/06/aubergine.html

mercredi 22 juin 2011

LES CHOCOLATS DE JACQUES GENIN

Un cadeau somptueux, fabuleux, délicieux, merveilleux, miraculeux, astucieux, chaleureux, fabuleux, généreux,harmonieux,joyeux, lumineux, majestueux, luxueux, moelleux,mystérieux, onctueux, vertigineux   pour les gourmands que nous sommes !


" Un plaisir qui vous parcourt physiquement et mentalement."
" La douceur du chocolat  me procure le même état d'abandon et d'intensité que l'on peut ressentir en amour." 
  
" Dans l'absolu, j'aurais souhaité rencontrer Mozart, Victor Hugo ou Edith Piaf pour échanger sur le goût car je suis fasciné par la force de ces personnalités et leur ressenti devait être d'une intensité incomparable."




Jacques Génin
18 rue Saint-Charles
75015 Paris
Téléphone : 01 45 77 29 01

133 rue de Turenne dans le Marais.



* Et un lien vers un blog passionné et passionnant " ITALIANS DO IT BETTER" , celui de mon très cher Georg-Friedrich, qui évoque avec un enthousiasme communicatif les multiples qualités de JACQUES GENIN et le fondant/croquant  de ses incroyables mille-feuilles  :

" Il n’y a que Jacques Genin, en effet, qui maîtrise à ce point la dialectique entre le dur et le mou, le sec et l’humide, le croquant et le fondant, le cassant et le lisse, le feuilleté et le crémeux, et qui réalise la force des contrastes, la réunion des contraires, la coïncidence des opposés. "


http://italiansbetter2.blogspot.com/2011/06/genial-genin.html

" Chrétiens, si vous vous demandez ce que peut-être le paradis perdu ; athées, si vous cherchez une bonne raison d’être damnés ; nihilistes, si vous ne croyez plus à rien, foncez donc chez Jacques Genin, vous ne serez pas du tout déçus du voyage !"


Merci Jean-Michel et Pierre pour ce cadeau ...ROYAL !

mardi 21 juin 2011

MON SERVICE A THE DU GRAND CERF DES MOULINS DES LOUPS



Je pense qu'il est impossible de faire pire !
Victor le trouve horrifiant, moi ce fut mon total coup de coeur d'un lundi de brocante !
Il est rose, doré, kitsch à souhait  mais y boire le thé est une grande joie, partagée ce matin par mon amie Véronique !
N'hésitez pas à venir boire le thé dans MON SERVICE A THÉ " SAINT HUBERT " DU MOULIN DES LOUPS !


http://fr.wikipedia.org/wiki/Kitsch

lundi 20 juin 2011

MARIE-CHRISTINE BOURVEN ECRIT ....



 
 

 
 
 
Debout comme un gratte-ciel, l’horizon donne le vertige…

Les lendemains ne chantent plus.
A l’aube des nuits verticales, plus rien ne trouble la lenteur de l’été.
Le paysage s’épanche et se déverse à l’envers du ciel.
Il se creuse à mains nues, à la pioche, au couteau.
L’avenir se débite à l’égoïne, tandis que j’égraine en rosaire des copeaux d’incertitude, un rêve me coule entre les doigts !
Pas de vacances, ni de vacarme, ni d’errance, ni de douceur, ni de moiteur. Pas de hasard, pas de fortune… Pas d’équivalent général… Pas de sources, ni de ressources…
Le Général est équivalent ! Le Général est au zénith…
Et moi, la miette, la particule, la molécule, la parcelle, le grain… Je n’équivaux à rien !


samedi 18 juin 2011

SANCTUAIRE BOM JESUS A BRAGA AU PORTUGAL


 J'avais dans des livres sur le Portugal  découvert un monumental escalier, "un grimpe-vers-Dieu"  exubérant, un truc complètement fou de plus de 600 marches, un chef d'oeuvre baroque, "une rampe mystique" et nous avons fait un détour pour découvrir L'ESCALIER DU SANCTUAIRE BOM JESUS A BRAGA !
Nous avons eu raison !
C'est une visite indispensable et même si nous n'avons pas monté à genoux ce gigantesque escalier nous garderons de  cet "accordéon de granit " un souvenir  exceptionnel .














"A 5km à l'est de Braga, accroché à mi_pente sur un versant boisé du Monte Espinho tourné vers la ville, le sanctuaire de BOM JESUS DO MONTE est un véritable balcon suspendu au-dessus de la ville et un havre de verdure. C'est également un sanctuaire religieux, presque unique en son genre, pour la perfection et l'élégance de son escalier. Modèle du baroque portugais et symbole de la toute-puissance de l'église à Braga au XVIIIe s. , son édification fut décidée en 1723 par l'archevêque Rodrigo de Moura Teles, qui entreprit aussi de restaurer le sanctuaire existant. La construction qui s'étala sur presque un siècle est représentative de l'évolution du style baroque bracarense. L'église de style néoclassique , oeuvre de l'architecte Carlos Amarante, ne fut achevée qu'en 1811 .
En partant de l'escalier sous le portail d'entrée encadré par deux fontaines, le pèlerin grimpe à flanc de colline le long d'un sentier qui zigzague à travers la forêt .
Chaque virage est ponctué par des chapelles, abritant chacune une reconstitution très réaliste d'une scène de la Passion du Christ.
Chaque marche gravie symbolise un degré supplémentaire d'élévation spirituelle . Après s'être recueilli devant les quatorze stations qui forment ce chemin de croix , le pèlerin se trouve face à un impressionnant escalier . Celui ci est spectaculaire en raison  de ses murs blanchis à la chaux qui soulignent la progression des rampes de granit . La perspective offerte par cet éventail de granit, couronné tout en haut par l'église , est d'une symétrie parfaite .
L'Escadorio dos Cinco Sentidos (escalier des Cinq sens), à double rampe croisée,forme cinq paliers, tous agrémentés d'une fontaine murale, d'un pavement et latéralement de niches contenant des représentations grandeur nature de personnages de l'Ancien testament .
Les fontaines allégoriques , évoquant chacune des 5 sens, rappellent aux pèlerins les plaisirs terrestres. L'eau jaillit par tous les orifices possibles de personnages-robinets .
Au sommet, une terrasse ouvre sur l'Escadorio des Tres Vitudes (escalier des Trois Vertus).
Là changement de registre : on passe de la maîtrise du corps au salut de l'âme . Les fontaines symbolisent désormais la foi, la charité et l'espérance . La pénultième terrasse, dite "de la cascade" est marquée par la belle fontaine au Pélican, puis on arrive sur la terrasse proprement dite du sanctuaire du parc , église de style néoclassique plutôt ordinaire.
Fort du message symbolique , lavé de tous ses pêchés, purifié par cette véritable ascension divine , le pénitent est alors apte à pénétrer dans l'église et prêt à y faire des offrandes .
Autrefois , une balance servait à ce que chaque pénitent verse en cire l'équivalent de son poids .En montant sur la gauche de l'église, on emprunte des sentiers forestiers sillonnant à travers les pins et les eucalyptus . On parvient alors à un romantique petit lac ."




Nous avons dormi à l'Hôtel do Lago donnant directement sur le parc :


vendredi 17 juin 2011

PETIT BEBE ABANDONNE .....




Cet enfant découvert hier dans une brocante ....
Mon coup de coeur de ce dimanche !
Et ce projet  de Grigris  qui revient et qui m'envahit de plus en plus  ....
Et cette incroyable histoire de famille que je raconterai un jour ...
A suivre ...

jeudi 16 juin 2011

ANISH KAPOOR AU GRAND PALAIS

Après Christian Boltanski et ses "Personnes" en 2010, ANISH KAPOOR est  à l'honneur au GRAND PALAIS . ...

" Comme si le Grand Palais était « enceinte ». La verrière est remplie d’une membrane rouge foncée composée de trois volumes ronds que le spectateur pénètre sans en connaître les limites. Une Vénus surdimensionnée comme le dit lui même l'artiste . Une installation assez « sexuelle » selon l’aveu même de son auteur. "







 « Je voulais faire trois trous plutôt que trois volumes dans cet espace cruciforme. Il s’agit , je le reconnais d’une référence à l’intérieur, au corps. Cela devient une sorte de Vénus de Willendorf, quelque chose de très féminin. Souffler dans cet espace c’est le rendre « enceinte ».




"un choc visuel mais aussi sensuel et psychologique. Peut-être, dit-il en riant, est-ce une image de notre inconscient. Ou peut-être celle du monde tel qu’il était avant l’origine."


Une vidéo pour en voir un peu plus :
http://videos.arte.tv/fr/videos/monumenta_2011_anish_kapoor-3895748.html




Anish Kapoor
Monumenta 2011, Nef du Grand Palais, Avenue Winston Churchill, 75008 Paris
Tous les jours sauf le mardi
10h-19h le lundi et le mercredi
10h-minuit du jeudi au dimanche


Jusqu’au 23 juin 2011

( La première photo a été réalisée par RAYMOND LOEWENTHAL, la deuxième trouvée sur internet est de DIDIER PLOWY )


Une expérience rougeoyante, étonnante et géante que j'espère vivre bientôt …

mercredi 15 juin 2011

FESTIVAL D'ART SINGULIER "COURANTS D'ARTS" DU 17 AU 19 JUIN 2011





Venez découvrir à l'occasion de la cinquième édition du festival "Courants d'Arts" les 17, 18 et 19 juin 2011 l'insolence singulière de  60 artistes !

Le vernissage aura lieu le vendredi 17 juin à 12 heures, l'exposition ouvrira au public de 14 heures jusqu'à 19 heures. Le samedi 18 juin et dimanche 19 juin ouverture de 11 heures à 18 heures sans interruption.







Artistes présents :
R. Halimi / D. Faivre / G. Scarciello / J. Martin / D. Casado / K-Rol / P. Herail / F. Cuxac / S. Kyral / S. Van-Haeken / A. Grenier / I. Dubuis / Lajameux / J.C. Humbert / I. de Witte / Roho / Djihem / Pitoire / E. Dellaux / S. Herniou / H. Picherit / M. H. Roger / Florence H / A Cuadros / O. Delaroche / L. Bonnet / A. Mallet / E. Brossier / M. Valois / M. Favriau / M. Taragonnet / A. Rigal / J. J. Royo / R. Roquais / J.N. Reinert / Scaly / A. Delamarche / J.P. Magna / C. Loquen / Moutte / D. Bonnes / Jicé 4004 / K. Kimberly / J. Sisi / C. Wolf / M. Caubel / S. Noël / KHAT / Galacticart31 / Luc / E. Chinon / Moss / C. Bonaventure / M. Ossikian / S. Chardon / J. Besson / O. Vailly / E. Vailly / Marateau





http://www.art-insolite.com/courantsdarts2011/pages/pagesexpo/insolitexpositionsjuin2011.htm

* Régalez-vous avec LE THÈME DU COCHON :
http://www.art-insolite.com/courantsdarts2011/pages/pagesexpo/lestetesdelart.htm

http://www.courants-darts.com/article-aux-arts-citoyens-71055283.html

http://frichesdelart.blogspot.com/2011/05/festival-courants-darts-du-17-au-19.html